cave à vin

Les amateurs de bons vins savent à quel point les conditions de conservation sont importantes pour le maintien d’une bouteille en bon état pour assurer une dégustation optimale. Il convient en effet de maîtriser plusieurs paramètres pour conserver son vin dans de bonnes conditions comme la température, mais aussi la luminosité, l’hygrométrie et la qualité de l’air ambiant. Autant de facteurs indispensables pour protéger ses meilleures bouteilles, voici donc quelques conseils dans cette optique.

La température

Les passionnés de grands crus ont bien conscience de l’importance de la température dans le domaine de la conservation du vin. Celle-ci doit idéalement être comprise entre 10 et 14° et doit impérativement être constante. Si une cave enterrée est l’option la plus fréquente pour maîtriser cet élément, tout le monde ne dispose pas de ce type d’aménagement, dans ce cas il est possible de faire le choix d’une cave à vin pour garantir à son vin d’être conservé dans les meilleures conditions.

L’humidité

Élément bien moins connu dans le domaine de la conservation du vin, le degré d’humidité dans l’air est pourtant un point clé. En effet, la maîtrise de l’hygrométrie va permettre de maintenir le bouchon en liège des bonnes bouteilles en bon état, il est donc indispensable de s’assurer que l’endroit où l’on entrepose ses plus grands flacons offre une certaine humidité pour limiter le risque que les bouchons s’assèchent.

La qualité de l’air

L’air de la pièce ou de l’endroit où est stocké le vin doit absolument être renouvelé régulièrement pour optimiser la conservation du précieux liquide. Dans ce cadre-là, il est nécessaire de prévoir une ventilation de ce lieu ce que la plupart des caves à vin proposent aujourd’hui. Néanmoins une telle ventilation a souvent pour conséquence la création de vibrations néfastes aux vins, il est donc important de se préoccuper de l’existence d’un dispositif anti-vibratoire.